Défi 5/11 . Je limite mon impact sur l'océan

L’Océan est le plus grand espace de vie de la planète mais en 2050, il pourrait y avoir plus de plastique que de poissons si on ne change rien. En cause : la pêche excessive et la quantité considérable de pollution et de déchets, notamment plastiques, déversés dans la mer chaque seconde. Même sans habiter au bord de la mer, on peut tou.te.s jouer un rôle pour préserver la vie marine !

AGISSONS !

NIVEAU 1 - Je soutiens les associations qui protègent l'océan.

Tu peux soutenir une association financièrement ou en donnant de ton temps. Les domaines d’intervention ne manquent pas ! Déchets aquatiques, préservation des littoraux, qualité de l’eau, pêche durable, extension de réserves marines… Tu peux agir aux côtés de Surfrider, Bloom ou en signant la pétition Greenpeace par exemple.

NIVEAU 2 -Je réduis les pollutions, dès le caniveau

Ne jette plus rien dans le caniveau, écris “la mer commence ici” à la craie à côté des caniveaux pour sensibiliser tout autour de toi (#lamercommenceici sur les réseaux sociaux) et rejoins des cleanwalks

NIVEAU 3 Si je mange du poisson, j’en réduis drastiquement la consommation et je n’en consomme aucun menacé d’extinction 

Installe une application pour te guider dans ta consommation comme Planète Océan qui  identifie les espèces pêchées durablement ou Mr.Goodfish qui indique lesquelles consommer en fonction de la saison, de l’état de la ressource et de la taille des poissons. D’après l’IPBES, seulement 7 % des stocks de poissons marins ont été exploités à un niveau inférieur à celui estimé comme étant durable. Alors tu peux aller au bout de la démarche en arrêtant complètement.

Hugo Décrypte a rencontré un expert de la plateforme Océan & Climat afin de mieux comprendre les conclusions alarmantes du dernier rapport du GIEC mais aussi découvrir les solutions existantes pour préserver l’océan et la biodiversité marine.

Que connaît-on de la biodiversité marine ?

Les bassins océaniques recouvrent plus des deux tiers de la surface de la planète et représentent plus de 90% du volume habitable pour le monde vivant. C’est dans l’océan qu’est né la vie, et pourtant on connaît encore assez mal la biodiversité marine. Selon l’Ifremer, seulement 240 000 espèces marines ont déjà été décrites alors que les scientifiques estiment leur nombre entre 500 000... et plus de 10 millions !

Quand on parle de hausse du niveau de la mer, ça veut dire quoi ?

D’après le GIEC, le niveau de la mer a augmenté d’environ 15 cm à l’échelle mondiale au cours du XXe siècle et continuera d’augmenter pendant des siècles. Cette hausse pourrait atteindre 30 à 60 cm environ d’ici 2100 même si les émissions de gaz à effet de serre sont fortement réduites et si le réchauffement planétaire est limité à une valeur bien en dessous de 2 °C. Elle atteindra environ 60 à 110 cm si ces émissions continuent d’augmenter fortement. Cela signifierait que des îles et des littoraux habités par des millions de personnes seraient engloutis.

Tu veux aller plus loin ?

Pour comprendre :

Pour agir :

 


Je partage :