Défi 1/11 . Je plante une graine

Sais-tu que les plantes sont essentielles à la vie sur Terre ?

Si tu te balades dans une forêt, tu t'apercevras que les arbres, en plus de t’offrir de l’oxygène, t’apportent leur ombre et leur fraîcheur et servent d’abri à de nombreux animaux et champignons. Si tu creuses un trou entre leurs racines, tu découvriras toute une vie du sol que tu ne soupçonnais pas et qui est indispensable à l’équilibre de tout l’écosystème.

Pourtant, les zones naturelles disparaissent sous les bétonnières à une allure vertigineuse : on détruit l’équivalent d’un département tous les dix ans. Il est grand temps d'inverser la tendance en végétalisant ton environnement !

AGISSONS!

NIVEAU 1 - Je plante une graine

Dans un petit pot, sur une jardinière accrochée à ta fenêtre, sur ton balcon ou dans ton jardin, plante une graine ! Tu peux semer des aromates, des légumes, des fleurs pour le plaisir des yeux et des insectes, ou même des plantes grimpantes pour faire de ton balcon une petite jungle.

Privilégie les plantes locales, si possible d’origine sauvage.
Ou procure-toi des semences paysannes auprès de Kokopelli. Elles nous viennent du fond des âges, des quatre coins du monde et surtout, elles sont reproductibles.

Et oui ! Tu peux le faire même en hiver, en intérieur ou sous une serre, on appelle cela semer chaud, et c’est même la meilleure période pour planter certains arbres fruitiers et arbustes !

NIVEAU 2 - Je végétalise ma ville

Si tu rêves de transformer ton quartier en jardin urbain, le permis de végétalisation est fait pour toi ! Tout.e seul.e ou en association, il te permet de disposer à ta guise du site de ton choix, et de prendre soin par toi-même de ce petit bout de nature !

Pour demander un permis de végétalisation, adresse-toi à la mairie. Voici les démarches en quelques clics pour les villes de Paris, Lille, Marseille, Bordeaux, Strasbourg, Montpellier

Si pour toi reconquérir ta ville se passe d'autorisation, rejoins le mouvement Guerilla Gardening pour passer à l’action !

NIVEAU 3 - Je rejoins une session de plantation d’arbres

Va encore plus loin et participe à des chantiers de plantation de haies bocagères ou de parcelles en agroforesterie !

Rejoins la communauté « On Est Prêt » pour une session de plantation le 17 janvier en région parisienne, organisées avec l’Afac-Agroforesteries et la Fondation Yves Rocher dans le cadre du programme “Plantons la planète”. Des créateurs d’On est prêt seront présent.e.s!

Inscris-toi vite et découvre d’autres dates partout en France.

Finalement à quoi ça sert un arbre ? 

Bapt & Gaël l’ont découvert… comment dire… à leur manière !

Planter des arbres, une solution miracle ?

Les arbres contribuent de mille façons à l’amélioration de leur environnement : ils séquestrent du CO2, produisent de la nourriture, accueillent la biodiversité, captent l’eau, la filtrent et la stockent. Ils jouent un rôle essentiel pour fertiliser et stabiliser les sols et sont également une source de revenus et d’activités pour les communautés humaines voisines.

Il est donc aujourd’hui indispensable d’en planter un maximum pour lutter à la fois contre le changement climatique et l’érosion de la biodiversité. Mais cela ne doit pas être fait n’importe comment : les essences d’arbres à planter doivent être diversifiées et adaptées aux conditions climatiques et à la biodiversité locales, et les jeunes arbres ont besoin d’entretien pendant plusieurs années.

Les arbres vont séquestrer du carbone sur les 30 premières années de leur vie, en moyenne. Cette durée correspond à leur croissance et dépend bien sûr des essences et du climat. On estime qu’un arbre va capter et séquestrer environ 1 tonne de CO2 au cours de sa vie*. Si l’on compare ce nombre à la quantité de CO2 émises dans l’atmosphère par les activités humaines (de 30 à 40 gigatonnes par an), on se rend rapidement compte que planter des arbres ne suffira jamais à compenser toutes les émissions humaines : il faut avant tout émettre moins de CO2 !

*Source Pur Projet

Tu veux aller plus loin ? 

Pour comprendre :

Pour agir :

 

Merci à la Fondation Yves Rocher, qui sponsorise ce défi.

 


Je partage :