Défi 6/11 . Je refuse les produits qui nuisent à la nature

Quand on achète un produit, on achète le monde qui va avec. Notre consommation a un impact gigantesque sur la nature, en amont (extraction des ressources) et en aval (déchets). La Terre n'a pas la capacité de régénérer tout ce que l'on consomme et de digérer tout ce qu'on jette. L'Europe a atteint le jour du dépassement le 10 mai 2019, ça veut dire que depuis le 10 mai on vit à crédit, on consomme plus de ressources que ce que la nature est capable de produire en un an. Evidemment ça ne peut pas durer !

AGISSONS !

Niveau 1 - Je refuse tous les plastiques à usage unique (paille, gobelet, sac, etc.)

La consommation de plastique a été multipliée par 20 dans le monde dans les cinquante dernières années et 50 % des plastiques utilisés sont à usage unique. Découvre l’étendue du problème avec  la note de synthèse réalisée par Zéro Waste France avant de prendre de nouvelles habitudes de consommation.

Ça te parait compliqué ? Juliette Tresanini va te prouver le contraire avec quelques bons réflexes à acquérir en un rien de temps ! 

NIVEAU 2 - Je refuse les produits qui nuisent à la biodiversité 

Avec l’appli BuyOrNot, tu peux facilement décrypter les étiquettes, connaître l’impact d’un produit sur l’environnement et savoir si le processus de fabrication respecte le bien-être des hommes et des animaux. Tu peux aller plus loin en participant à une campagne de boycott avec Iboycott et ainsi permettre aux entreprises de changer leurs pratiques pour qu’elles cessent de détruire la nature. 

NIVEAU 3 - Je me forme au zéro déchet

Parce que la mise en décharge et l’incinération génèrent des pollutions massives des sols, de l'eau et de l'air, tu peux aller plus loin en adoptant le mode de vie zéro déchet. Pour t’aider dans ta démarche, voici les premiers conseils de Zéro Waste France  pour réduire le volume de tes poubelles. 

Tu peux aussi commander gratuitement la Box Ecofrugal et son kit d'animation pour partager avec tes amis vos solutions zéro déchet. Pour organiser ton atelier, il te suffit de postuler comme  Ambassadeur.rice, puis de créer ton événement en ligne avec un minimum de 7 participants ! En prime des cadeaux de marques françaises engagées à réduire notre impact sur la planète. 

Les 5R comment faire ?

Le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas ! Prends exemple sur la nature : elle ne connaît pas la notion de déchet ! La règle des 5R est un guide pratique pour atteindre cet objectif si on l’applique dans l’ordre :

  • Refuse ce dont tu n’as pas besoin (produits à usages unique, prospectus, goodies…) et mets un STOP PUB sur ta boîte aux lettres.
  • Réduis ce dont tu as besoin et que tu ne peux pas refuser. Gaspillage alimentaire, emballages jetables, consommation d’énergie, achats inutiles : tu peux limiter ton impact sur la nature en adoptant de nouveaux réflexes de consommation comme passer au vrac, troquer, donner, partager.
  • Réutilise ce que tu ne peux ni refuser ni réduire en lui donnant une seconde vie : les contenants en verre, le cartons, les sacs en tissu… tout peut servir ! Découvre aussi l’upcycling, l’art de détourner, de transformer et de faire du neuf avec du vieux : meubles en palettes, vêtements ou tapis à partir de textiles défraîchis, tu trouveras plein de tutos sur youtube pour laisser libre cours à ta créativité.  
  • Répare les appareils électriques qui ne fonctionnent plus, les meubles bancales, les vélos abîmés. Tu peux te rendre dans un Repair Café près de chez toi, tu y trouveras des bénévoles experts de la réparation !
  • Recycle, en dernier recours, ce qui peut être valorisé : le verre, le papier, le carton, le métal, mais également les tissus et les cartouches d’encre.

Tu peux aussi en ajouter un sixième : rends à la terre en compostant les déchets organiques de la cuisine (épluchures, marc de café…). Tu réduiras la taille de tes poubelles d’un tiers, et le sac qui dégouline sur le palier ne sera plus qu’un lointain souvenir ! Informe-toi sur les solutions pour valoriser tes déchets organiques.

 


Je partage :