8/11 . Je réutilise

Si tous les habitants de la Terre vivaient comme les Français, il faudrait... 2,7 planètes ! Notre niveau de consommation n’est absolument pas durable dans un monde aux ressources finies, il faut donc qu’on change nos habitudes en adoptant les 5 R. Dans l’ordre : Refuser, Réduire, Réutiliser, Réparer, et enfin Recycler. Inspire-toi de la nature, elle ne connaît pas la notion de déchet !

NIVEAU 1 : J’achète des vêtements de seconde main et je m'initie à l'upcycling pour éviter de les jeter. 

À partir d’aujourd’hui, tu évites de les acheter neufs parce que la mode a des impacts très destructeurs sur les écosystèmes terrestres et marins par les diverses pollutions générées à tous les stades de fabrication. Tu trouveras des pièces très cool et pas chères  dans les Vestiboutiques de la Croix Rouge Française. Et avec tes vêtements défraîchis, une bonne dose de créativité et des tutos par milliers sur youtube, lance-toi dans l’upcycling. Rien ne se perd, tout se transforme !

NIVEAU 2 : Je troque ou donne les objets que je n'utilise plus.

Rejoins une communauté de troc pour échanger tout ce dont tu n’as plus besoin et faire des économies. Tu peux aussi participer à l’économie sociale et solidaire en donnant tes vêtements, objets, meubles et appareils aux associations les plus proches de chez toi : ils seront revendus pour financer la création d’emplois ou soutenir les plus démunis (liens en bas de page). Et ça marche aussi pour les jouets !

NIVEAU 3 : Je répare mes objets et mes appareils.

Tu peux te rendre dans un Repair Café près de chez toi muni de tes appareils électriques qui ne fonctionnent plus, meubles bancales, vélos abîmés..., tu y trouveras des bénévoles experts de la réparation !

Swann Périssé fait du tri dans ses placards et réinvente la fashion. 

C’est… comment dire…, à toi de le découvrir :)

Qu’est-ce que l’empreinte écologique ?

L’empreinte écologique correspond aux ressources utilisées pour produire tout ce que l’on consomme, aux déchets et aux pollutions issus de la production et de la consommation, et enfin aux dégradations infligées à l’environnement. Tu peux calculer ton empreinte écologique, et découvrir ton jour personnel du dépassement. Et si tu veux voir plus précisément ce que ça donne sur la biodiversité, tu peux aussi calculer ton empreinte forêt.

Quelle est l’empreinte écologique de ma garde-robe ?

L'industrie textile est l'une des industries les plus polluantes : selon les Nations Unies, elle produit près de 20% des eaux usées dans le monde. Chaque seconde, l’équivalent d’un camion poubelle de vêtements est mis en décharge ou incinéré. Si on porte des vêtements en fibres synthétiques (polyamide, polyester, acrylique, élasthanne, etc.) on pollue aussi lorsqu’on les lave en machine : 500 000 tonnes de microparticules de plastiques sont ainsi relâchées chaque année dans l’océan, soit l’équivalent de plus de 50 milliards de bouteilles en plastique.

Quelle est l’empreinte écologique d’un smartphone ?

Un smartphone a des impacts multiples sur l’environnement, de l’extraction des matières premières nécessaires à sa fabrication jusqu’à sa fin de vie. Chaque smartphone est constitué d’environ 50 métaux différents issus du monde entier qui deviennent de plus en plus complexes à exploiter et qui sont souvent difficiles à recycler. Or, selon l’ADEME, 88% des Français changent leur téléphone portable alors qu’il fonctionne encore. Il est aujourd’hui essentiel d’allonger au maximum la durée de vie de nos appareils.

Tu veux aller plus loin ?

Des liens pour comprendre :

Des liens pour agir :

 

Merci à la Croix Rouge Française, qui sponsorise ce défi


Je partage :