CONFINEMENT #1 - DES SOLUTIONS POUR AGIR

Chaque semaine, retrouvez-nous pour réfléchir, agir, s’entraider et (re)construire ensemble notre monde post-confinement !

La période actuelle est carrément étrange. Être enfermé.e.s seul.e ou à plusieurs, avec ou sans jardin, dans une grande ville ou à la campagne OU être en première ligne, dans les hôpitaux pour soigner, dans les supermarchés pour nourrir, dans les associations pour aider les plus démuni.e.s. Nous vivons tou.te.s cette crise, chacun.e à notre manière, et surtout, nous nous posons tou.te.s beaucoup de questions.

La bonne nouvelle c’est que si vous faites partie de notre communauté c’est que vous êtes prêt.e.s à trouver des réponses ensemble et agir même durant le confinement !

Alors avec toute l’équipe ON EST PRÊT, on est allé.e.s débusquer les initiatives d’entraide venant de particuliers, d’entreprises ou encore d’associations. Nous voici donc de retour avec des listes thématiques de nos initiatives coups de cœur, car au local comme au national la solidarité s’organise !
Installez-vous confortablement, on vous explique comment être utile même depuis son canapé (oui oui c’est possible).

Premier geste : on reste à la maison (pour celles et ceux qui le peuvent) !

On ne le répètera jamais assez, mais le plus important est de rester chez soi. C’est le moment de prendre soin de soi, pour mieux prendre soin des autres. Cette “pause”, pour celles et ceux qui sont confiné.e.s, nous laisse (pour certain.e.s) un temps précieux que nous n’avons pas toujours et que nous pouvons décider librement d’occuper. On se recentre, on organise (ou pas) nos journées, on appelle nos proches et surtout on prend le temps. Il existe un groupe de discussion dédié pour partager ses ressentis et ses témoignages juste ici.

Pour toutes les personnes pour qui ce n’est pas le cas, des soignant.e.s aux technicien.ne.s, en passant par les ouvrier.e.s ou encore certains personnels de restauration, il existe de multiples manières de les aider.

Comme le titre si bien la tribune de Médiapart :
Face à la pandémie, retournons la «stratégie du choc» en déferlante de solidarité !

… Alors à vous de jouer !

Les masques manquent, mais pas les idées !

C’est à la suite de l’appel d’une directrice d'un établissement de santé qui cherchait à produire des masques pour palier à la pénurie actuelle, que Noyoco, une marque éco-responsable, a pu reprendre son activité pourtant menacée par le confinement !

Sans le savoir, l’entreprise disposait de la matière première, du savoir-faire, de l'agilité et d’un réseau de production en propre pour produire des masques solidaires et correspondant aux normes de sécurité nécessaires aux hôpitaux (même si ce ne sont pas des FFP2)  !

Ils ont déjà produit 10 000 masques lavables et réutilisables en suivant “au plus près les recommandations du CHU de Grenoble, de l’IFTH (Institut Français du Textile et de l’Habillement) ainsi que celles de la DGA (Direction Générale de l’Armement)” avec qui ils sont en contact quotidiennement au sein d’un collectif de 70 fabricants (Le Slip Français, Petit Bateau, Lacoste, et d’autres) rassemblés par la Filière Mode & Luxe.

A vos souris, avec un clic (et votre carte bleue) vous pouvez les soutenir en leur permettant de produire encore plus de masques et en apprendre plus sur leur superbe projet !

Aider les travailleur.se.s les plus exposé.e.s !

On ne remerciera jamais assez tous les corps de métiers encore actifs (soignant.e.s, pharmacien.ne.s, aides à domicile, livreur.se.s, personnes assurant l’approvisionnement en médicaments, nourriture, énergie,...), pour qui le confinement est impossible.

Focus sur les principaux groupes d’entraide :
Depuis ce lundi 23 mars, les étudiant.e.s, professionnel.le.s, acti.f.ve.s ou retraité.e.s, sont appelé.e.s pour mobiliser leurs compétences et venir en renfort du système de santé !

Un cagnotte pour distribuer des repas au personnel soignant : tous soignants. L’objectif : 30 000 € en 1 semaine pour fournir 25 repas par service soit 50 repas par jour et par hôpital. Le tout sur une durée de 30 jours !

En un clic proposez votre appart solidaire ! Ce dispositif a été conçu par Airbnb en France. Il est dédié à l’hébergement du personnel médical en France. Formalisé à la demande du Ministère du Logement, et en partenariat avec le gouvernement français, il vise à simplifier la mise en relation entre les personnes qui ont un hébergement disponible, et les soignants ou les travailleurs sociaux en centre d’hébergement domiciliés dans une autre ville que celle dans laquelle ils sont amenés à travailler.

Créer une solidarité virale : ne laisser personne démuni face à la crise !

Rappelons que pour beaucoup de Français.e.s, le confinement n’est toujours pas une réalité, et que chaque jour, ils/elles continuent d’être exposé.e.s alors que leur travail est non-vital pour le reste de la société.

Si vous êtes salarié.e et que vous estimez que votre travail n’est pas vital ou n’est pas exercé dans un environnement assez protégé, vous disposez d’une arme : le droit de retrait. De très nombreux salarié.e.s l’ont fait valoir et continueront de le faire tant qu’ils/elles ne seront pas entendu.e.s. Cependant, renseignez-vous bien, car chaque cas est particulier.

Ce virus accentue les inégalités présentes dans notre pays. Fort heureusement, de nombreuses associations, particuliers et même entreprises ont décidé d’agir pour aider les plus démuni.e.s !

Un collectif, les paniers solidaires vous permet de financer des paniers (repas et produits d’hygiène) qui seront directement livrés aux plus fragiles et démunis. Deux acteurs majeurs sont mobilisés sur le terrain, l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris et la Croix-Rouge Française, assureront l'identification des bénéficiaires.

Découvrez le dispositif #CroixRougeChezVous : pour toutes les personnes vulnérables en situation d’isolement social confinées chez elles. Le 09 70 28 30 00, disponible 7 j/7, des bénévoles pour une écoute chaleureuse et rassurante, des informations sur la situation mais aussi la possibilité de commander des produits de première nécessité (denrées alimentaires, produits d’hygiène, médicaments sur ordonnance) que des volontaires de la Croix-Rouge livreront à domicile.

RestoDuCoeur.jpg

Les restos du coeur ont besoin plus que jamais de nous, de vous, pour pouvoir assurer la distribution de repas. Désormais adaptés aux règles de sécurités durant cette pandémie, les risques de contamination sont limités au maximum, autant pour vous que pour les bénéficiaires.

Des bras pour nos assiettes : participer à la sécurité alimentaire de demain !

Alors que les Français.e.s se ruent massivement dans les supermarchés pour remplir leurs placards, que les cadres télétravaillent, les agricult.eur.rice.s sont encore au travail. Le Ministre de l’Agriculture le répète : “Il n’y a pas de pénurie alimentaire avec le coronavirus”.

Mais demain, qu’en sera-t-il s’il n’est pas possible de produire aujourd’hui ?

Une seule solution : recruter dans nos campagnes, sans prendre de risques sanitaires. Vous voulez aider, c’est possible juste ici !

Donner son sang , c’est sauver jusqu’à trois vies !

“Le coronavirus est un virus respiratoire qui ne se transmet pas par le sang”, et ça, c’est une très bonne nouvelle !

Les réserves sont rarement conséquentes mais en raison de l’épidémie de coronavirus, le nombre de dons de sang a récemment chuté. Il y a une semaine, les réserves de globules rouges étaient de moins de 15 jours et de moins de 3 jours pour les plaquettes dans le grand-est. Si un sursaut vient de se produire, l’Établissement français du sang (ESF) invite à étaler les dons sur les prochaines semaines.


(cliquez sur la photo pour savoir si vous êtes éligibles au don de sang !)

Des mesures sanitaires ont été mises en place sur les sites de prélèvement. Une distance entre chaque individu doit notamment être respectée et le personnel porte des masques.
Certes, il est nécessaire de sortir de chez soi, et nous savons que ce n’est pas possible pour tout le monde, mais vous pouvez partager l’info ! On vous laisse juste ici une carte pour trouver le centre le plus proche de chez vous.

Encore plus d’initiatives pour tous les goûts et tous les âges !

Bien entendu, il existe une multitude d’initiatives toutes plus pertinentes les unes que les autres, alors voici un post qui en regroupe pas mal sur la groupe facebook “Les 10 minutes du peuple” (groupe qui vous donne rdv tous les soirs à 19h50 à votre fenêtre pour danser pendant 10 minutes) ainsi qu’un tableau interactif qui en répertorie aussi en les classant par catégories pour mieux s’y retrouver ! Ou encore la plateforme COVID-ENTRAIDE INFOS FRANCE, réseau de solidarité pour relier les groupes d'entraide locaux et s'auto-organiser face à la pandémie.

De la biblio solidaire, en passant par les dessins d’enfants pour les personnes âgées dans les EHPAD, internet regorge d’articles et d’idées pour vous occuper ainsi que toute votre famille.

Re-créer du lien social : apprendre à connaître nos voisin.ne.s !

Parce que tout le monde n’a pas internet et que retrouver un contact humain loin des écrans est aussi très bénéfique et à la portée de tou.t.es, voici un petit rappel des gestes simples, qui peuvent pourtant changer votre quotidien ainsi que celui de vos voisin.e.s ! Laisser son numéro de téléphone dans la boîte aux lettres de ses voisin.e.s (muni.e.s de votre plus belle paire de gants bien entendu), afin de les aider en cas de besoin et qui sait, apprendre à connaître ces personnes qui vous entourent. Si vous n’avez pas de voisin.e.s dans le besoin, vous pouvez toujours rejoindre la boucle du social bar pour discuter avec des personnes isolé.e.s.

Imprimer des autorisations de sortie pour ses voisin.e.s, ce geste a été largement relayé sur les réseaux sociaux et il va falloir continuer encore pour quelques semaines, à vos imprimantes (c’est bien la seule fois qu’on vous dira ça) ou à vos stylos !

Des gestes simples, qui font toute la différence !

Aussi, pour vous occuper pour les prochaines semaines, toute l’équipe de On Est Prêt (ça fait du monde) s’organise pour vous proposer des contenus afin de vous aider à comprendre pourquoi cette crise sanitaire est intimement liée aux dysfonctionnements de notre modèle de société, et comment imaginer l’après.

Chaque semaine, on vous enverra une nouvelle newsletter sur une thématique précise. Juste en dessous, voici quelques idées de choses à lire, écouter ou regarder qui vous donnent des indices sur les prochains sujets abordés. Stay tuned !

“Coronavirus et écologie” de Aurélien Barrau

Comment tirer les leçons de cette crise sanitaire pour mieux gérer la crise environnementale ? Dans une vidéo postée sur sa chaîne Youtube, l’astrophysicien français Aurélien Barrau nous explique avec une grande clairvoyance les liens qui peuvent être établis entre l’épidémie du coronavirus et la crise écologique actuelle.

 “La stratégie du choc” de Naomi Klein

(Disponible au format pdf en cliquant sur cette photo)

C’est le moment de revoir ses classiques ! Dans cet essai socio-politique publié en 2007 et qui a reçu un large écho, la journaliste canadienne Naomi Klein explique comment le système néolibéral s’est construit grâce à une succession de chocs psychologiques provoqués par les guerres, catastrophes naturelles et crises en tous genres. L’idée étant que les tenants du capitalisme profitent de l’état de choc d’une société pour mettre en oeuvre un plan de réformes drastiques en très peu de temps.

 “Nausicaä de la Vallée du Vent” de Hayao Miyazaki

(cliquez sur la miniature pour visionner
la bande annonce, film disponible sur netflix)

Dans un monde post-apocalyptique, la princesse Nausicaä se bat pour que les hommes et la nature vivent à nouveau en harmonie. Ce chef d’oeuvre d’animation japonaise datant de 1984, réalisé par le célèbre Hayao Miyazaki nous embarque dans un récit emprunt de poésie et d’amour pour le vivant.

“Après le confinement, il nous faudra entrer en résistance climatique”
signée par une trentaine de personnalités

Dans cette tribune parue la semaine dernière dans Le Monde, une trentaine de personnalités appellent à ne pas revenir au business as usual après cette crise mais à entrer en résistance climatique. Ils proposent un plan d’action en 5 phases alliant prise de conscience personnelle et collective, décroissance énergétique et création de nouveaux imaginaires souhaitables.

Pour celles et ceux qui sont arrivé.e.s jusqu’ici, bravo ! Vous êtes désormais incollables sur la palette d’initiatives présentes en France. On compte sur vous pour relayer au maximum cette newsletter et rester connecté.e.s sur nos réseaux sociaux pour ne rien manquer !

À la semaine prochaine, prenez soin de nous, des autres, et surtout, restons chez nous !

L’équipe Citoyens Reporters / On Est Prêt

Pour ne pas manquer la suite abonnez-vous à notre newsletter :


Je partage :